Blog du Parti Socialite :

BLOG DE LA SECTION PS DE 

Repas annuel de la section

Mes chers amis,

Bonsoir à tous, je vous remercie cette année encore d’être fidèles à notre réunion amicale de début d’année, de vous voir presque tous présents me fait grand plaisir.

Je salue Rémi , Premier Fédéral et Méziane,  secrétaire fédéral aux sections, qui ont accepté notre invitation à ce repas amical,

Méziane est un ami amienois qui dans quelque temps rejoindra Mers les bains et  son ancienne institutrice Gisèle, C’est aussi une aide précieuse au fonctionnement de la fédération.

Notre section s’est renforcée de 3 camarades de Oisemont , socialiste depuis toujours, en déshérence  depuis la disparition de leur section.

Dans le même temps , nous avons  perdu Annie Ramon , cela me peine. L’orthodoxie socialiste perd un de ses farouches défenseurs sans parler des amateurs de carottes râpées.

Deux mots sur notre parti, c’est quand même ce qui nous réunit ce soir même si la politique n’est pas la préoccupation de ce jour.

Le PS est toujours à la recherche d’un monde perdu, son espace politique s’est élargi avec le glissement à droite d’E. Macron. Mais, nous sommes bien obligés de constater que le PS ne parvient pas à en profiter .

Le déficit  d’identification pèse très lourd pour un parti sans cesse renvoyé à ses échecs passés et au quinquennat de F.Hollande accusé d’avoir trahi la gauche.

Le PS n’imprime plus dans l’opinion, pire on dirait que le PS n’intéresse plus personne.

Le mouvement ouvrier est un lointain souvenir, le parti radical, le parti communiste et maintenant le PS se sont tour à tour épuisés.

Il faut dire aussi que le PS n’a plus de Présidentiable B.Cazeneuve, S.Royale et F.Hollande appartiennent au passé.

Olivier Faure, je pense,  en est conscient, il prône le rassemblement des forces de gauche ( hors LFI jusqu’à présent ) c’est le seul moyen de réussir les municipales , Espérons dans ce contexte que la prime aux sortants nous favorise avec aussi la faible implantation de la LREM,

Je ne parlerai pas de Macron simplement pour dire que le choix des hommes n’est pas son fort avec la dernière affaire Delevoye .

Dans ce difficile dossier des retraites l’âge pivot à fait basculer L. Berger dans l’opposition. Quand on a un interlocuteur de ce niveau on ne lui tourne pas le dos.

Il y a urgence absolue à construire un nouveau crédo socialiste. Pour le moment le PS est dans une attitude contestataire au lieu d’être une force de proposition.

à suivre..

Nous avons avec Hervé et quelques bonnes volontés, fait en sorte que ce repas soit un moment de convivialité

car  l’amitié et le respect entre les militants de la section sont les raisons de sa relative bonne santé.

Je vous souhaite une bonne soirée,

C. Théreux / Secrétaire de section

Commentaire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *